Nouvelles

6 déc. 2018 Blogue

Serge Beauchemin répond à 5 questions posées par des entrepreneurs

présenté par Banque Nationale

L’homme d’affaires et ex-dragon Serge Beauchemin reçoit chaque semaine des dizaines de questions d’entrepreneurs. C’est pourquoi il a décidé de lancer la plateforme alias entrepreneur·e, afin d’en accompagner le plus grand nombre possible. Serge Beauchemin répond ici aux cinq questions qui lui sont le plus fréquemment posées.

12 nov. 2018 Blogue

Être bien plutôt que performant

29 oct. 2018 Blogue

Bienvenue à la Cohorte 17 du Programme Élite de l'École d'Entrepreneurship de Beauce

17 oct. 2018 Blogue

L'Équipe de l'EEB s'agrandit!

17 oct. 2018 Blogue

Pénurie de la main-d'oeuvre : Conséquences et solutions

Prochaines activités

d'activités

Vidéos

L'École d'Entrepreneurship de Beauce

Témoignages

  • Cette année, nous allons avoir la meilleure profitabilité en 22 ans d'opération! Mais surtout, j'ai retrouvé le goût de me dépasser et le plaisir d'entreprendre. Je sens que les gens veulent accomplir quelque chose de bien en équipe. Ensemble, on a tous retrouvé la flamme.

    Jean Blanchet | Atelier d'Usinage Megatech AQ, Finissant Élite C4
  • L'EEB, pour moi, c'est une culture que je n'aurais découverte nulle part ailleurs. On y apprend à être et à vivre harmonieusement avec l'égo. L'EEB, c'est où j'ai découvert l'ouverture vers soi et les autres, la réelle ouverture. Il y a moi avant et après. J'ai croyais avoir perdu des plumes dans cette aventure tant, par moments, ce fût difficile d'aller vers moi, mais avec du recul, je réalise que cette perte de plumes m'a servi à voler plus haut et plus loin.

    Sophie Senneville | Entrepreneure-athlète de la C5 du Programme Élite
  • L'EEB, pour moi, c'est avant tout un legs extraordinaire de la famille Dutil envers la communauté québécoise, un projet unique qui permet de soutenir les entreprises d'ici et de propulser les gens qui y travaillent. Personnellement, l’EEB, c'est un briseur de plafond de verre, cette fameuse limite que l'on s'impose nous-même qui nous empêche de voir grand et de penser plus loin. Évoluer dans un groupe de personnes qui vivent les mêmes choses que nous et qui sont là pour nous soutenir, nous encourager. Se nourrir du vécu et des situations de chacun. Un cadre d'apprentissage extraordinaire avec des gens d'une extrême générosité qui nous enseignent l'école de la vie au travers leurs expériences. Ce qui n'a pas prix, quand on y pense.  

    La version imagée des 18-35 ans : « L’EEB, c'est comme récolter un champignon dans Mario Bross : après on est plus grand, plus fort et on court plus vite. »

     

    Patrice Laflamme | Entrepreneur-athlète de la G3 du Programme Émergence
  • Être relève n'est pas toujours évident. L'EEB m'a aidé à comprendre que je dois succéder à mon père et non pas le remplacer. Nous partageons une vision commune et nous sommes très complices, nous avons cependant chacun notre style et nos idées. Mon passage à l'EEB a vraiment été excellent pour nous.

    Simon D'Anjou | Sani-Tech, Programme Émergence G1

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média