Blogue

Retour
19 déc. 2017

3 trucs pour commencer 2018 en force - Une nouvelle chronique santé à l'EEB

Mon arrivée à l’EEB

Dès que j’ai mis les pieds dans l’EEB en novembre dernier pour mon entrevue avec Max et Dan, je me suis senti à l’aise. J’ai remarqué une équipe chaleureuse, un décor inspirant et une mission alignée avec mes valeurs et mes principes. J’étais donc très enthousiaste de me joindre à l’équipe pour ce nouveau défi quand on m’a annoncé mon embauche.

Dès ma première journée à l’École, mon intuition s’est avérée juste, j’ai été accueilli à bras ouverts par tout le personnel de l’école. Cette première journée s’est conclue avec une séance de sport Bootcamp où j’ai eu la chance de me manifester dans « mon élément ».

Mais avant d’aller plus loin, qu’est-ce que tu fais toi Gab à l’EEB? Eh bien moi je suis coordonnateur des activités pédagogiques, c’est-à-dire que je coordonne les séjours des entrepreneurs-athlètes. Je m’assure donc que le contenu et contenant du séjour soit bien canné et plusieurs me considèrent comme le gardien de l’horaire et de tout le reste. Une fois le séjour commencé, j’assiste le coach et l’entrepreneur-entraîneur et je réponds aux besoins individuels des entrepreneurs-athlètes. Finalement, je m’occupe du sport en fin de journée. Voilà mon rôle du coordonnateur!

 

Avant l’EEB

Pour ceux qui me connaissent moins, je suis un athlète à la base, j’ai joué au hockey universitaire aux États-Unis à Bowdoin College où j’ai obtenu mon diplôme en neurosciences en 2016. Également, je compétitionne depuis 4 ans sur le circuit du Ice Cross Downhill, mieux connu sous le nom de Red Bull Crashed Ice.

Depuis plusieurs années, je suis entraineur personnel, j’aide les gens à se remettre en forme et à adhérer à de saines habitudes de vie. J’ai d’ailleurs un blogue personnel avec une formation complète en ligne où j’offre du coaching privé. 

Avec ce bagage, je souhaite amener ma couleur à l’EEEB et contribuer à créer une institution mythique, un espace où tout est réuni pour favoriser les échanges et l’entraide authentiques entre entrepreneurs et ainsi propulser la prospérité du Québec tout entier.

 

Mes trois trucs pour commencer 2018 en force

C’est d’ailleurs sur cette note qu’à partir de janvier 2018, je vais commencer à contribuer au blogue de l’EEB sur une base mensuelle avec des articles sur la santé de l’entrepreneur. Je crois fermement qu’un corps et un esprit en santé sont un pilier de l’entrepreneur à succès. Voici d’ailleurs 3 trucs pour l’entrepreneur afin de commencer l’année 2018 en force :

 

  1. Faire « un coucher des électroniques » : Il s’agit ici de vous discipliner à fermer vos appareils électroniques 2 à 3 heures avant votre coucher. La lumière bleue émise par vos écrans est nocive à une bonne nuit de sommeil puisqu’elle retarde la libération de mélatonine, qui est l’hormone de la somnolence. Le truc ici est d’installer un filtre à lumière bleue sur vos écrans si vous voulez quand même les utiliser. En plus, en effectuant un coucher des électroniques, vous contribuez à éliminer les distractions comme Facebook, instagram et snapchat.

 

  1. Réduire ses portions : La réalité d’aujourd’hui est que nous mangeons beaucoup trop pour ce que nous dépensons, ce qui contribue à l’obésité. Dans mon livre à moi, trop manger c’est de choisir la gratification à court terme avant la santé. Le truc pour réduire vos portions est de mastiquer votre nourriture 10 fois avant de l’avaler. En mangeant plus tranquillement, vous allez sentir que vous commencez à être plein pendant le repas et pourrez éviter de trop manger. Un autre truc est de boire de l’eau pétillante quand vous avez une fringale pour le sucre.

 

  1. Célébrer ses victoires : La santé de l’entrepreneur ne tient pas seulement à la santé du corps, il s’agit également de la santé d’esprit. Dans une étude de Harvard Business School auprès de 7 entreprises, le simple fait de célébrer ses victoires sur une base quotidienne a augmenté la motivation des participants. Célébrer ses victoires peut être aussi banal que d’écrire un objectif le matin, de l’atteindre et d’apposer un gros crochet comme quoi c’est fait. Ce mécanisme de motivation est explicable, car la célébration de quelque chose active le système de récompense du cerveau de la dopamine ce qui vous énergise et vous motive davantage à le refaire.

Sur ce, je vous souhaite tous un Joyeux temps des Fêtes et je suis très heureux de me joindre à l’équipe EEB!

Gabriel

À propos de l'auteur

Gabriel Renaud

Gabriel Renaud

Gabriel est coordonnateur des activités pédagogiques à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Il est passionné par la santé, le sport et les saines habitudes de vies. Il aide les entrepreneurs et leaders ambitieux à se remettre en forme et à mieux gérer leur niveau d’énergie.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média