Blogue

Retour
1 mars 2018

Mario du Montego

J'ai une petite histoire pour vous aujourd'hui.

Un tout petit texte, pour vous partager quelque chose qui m’a beaucoup inspiré.

Nous avions une soirée cocktail à Québec, le 27 février dernier, et nous aimons aller au Montego pour ces événements. Charles-Antoine Authier qui a fait le Programme Émergence y travaille, et on se sent à la maison!

Quand nous sommes arrivés, il y avait un homme, super accueillant, qui passait la moppe. Il était vraiment sympathique, il nous a aidés à apporter nos choses dans la salle. Et il est venu passer la moppe dans notre salle, discuter avec nous de Charles-Antoine, des programmes, de l’EEB... Il était tellement gentil et terre à terre. Je pensais que c’était un serveur. Je parlais de Charles-Antoine et de ses talents de sabrage de bouteille et de mixologie. L’homme avec la moppe m’a dit « Oui, Charlot, c’est un passionné » et dans ma tête, je pensais: que c’est beau des collègues qui s’admirent!

Le Montego Resto Club, c’est une grosse business. Ça roule là-dedans. Je n’y vais pas souvent, alors je ne savais pas que l’homme qui passait la moppe, c’était Mario, le propriétaire.

Je suis certaine que Mario n’a pas besoin de passer la moppe, mais il choisit de passer la moppe, d’avoir cette tâche. Et pour moi, c’est un des plus beaux exemples qu’un leader peut donner. De rester terre à terre. Je suis chanceuse, parce qu'à l’EEB, nous l’avons cette valeur. Nous nous entraidons. Ma patronne, Valérie, avant que la soirée commence, m’aidait à classer les cocardes, à préparer les fils d’ordis, à tester les micros et à installer les roll-ups, du haut de ses talons de 5 pouces. Ce n’est pas sa job, ce n’est pas dans ses tâches. Elle avait une animation à préparer, mais elle a pris le temps de m’aider. 

Si jamais un jour je deviens directrice d’une équipe, je vais faire comme Valérie.

Et si jamais je deviens propriétaire d’une grosse business comme le Montego, et leader d’une grosse équipe, je vais faire comme Mario.

C’est tout. Une petite anecdote qui fait du bien. Pas une pub pour le Montego, ou du tétage de ma « boss ». Juste une histoire qui, j’espère, nous inspirera tous à devenir de meilleures personnes!

Corinne 

À propos de l'auteur

Corinne Dutil

Corinne Dutil

Corinne Dutil est rédactrice et coordonnatrice des projets marketing à l'École d'Entrepreneurship de Beauce. Elle adore écrire et faire réfléchir les gens en partageant des histoires personnelles.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média