Blogue

Retour
6 juin 2018

Entrepreneuriat : l’art de déléguer

Présenté par la

 

 

 

Entrepreneuriat : l’art de déléguer

La route de l’entrepreneuriat est longue et semée d’embûches. Pour se donner toutes les chances d’aller loin, les nouveaux entrepreneurs ont intérêt à déléguer certaines tâches, particulièrement chronophages.

Lancer une entreprise demande une énergie colossale et de longues heures de travail. Un défi que la plupart des entrepreneurs commencent par relever seuls. Mais le multitâche a ses limites. Perdre son temps dans la poutine quotidienne alors qu’on pourrait consacrer ces heures à trouver de nouveaux clients ou à améliorer son offre de produits est contre-productif. La solution : déléguer.

 

Simple, mais trop prenant

Même si on est un as des chiffres, il vaut mieux demander à un employé ou à un comptable de s’occuper de la tenue de livres. « Il y a une quantité de gens capables de la faire, indique Jean-Philippe Dufour, lui-même entrepreneur, ayant fondé Tegara, une firme en web, en design et en marketing. C’est d’ailleurs l’une des premières tâches dont je me suis départi. »

La facturation est également à enlever de sa liste de choses à faire. « Quand ta tête est occupée à faire des factures, tu es trop dans ta bulle et pas assez dans le développement d’affaires ou la création. » 

Pour en savoir plus, consultez l'article complet sur le site de Banque Nationale.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média