Blogue

Retour
15 avr. 2013

Portrait d’athlète : Louis Sénéchal, entrepreneur-athlète de la Cohorte 5

À tous les mois, nous vous présentons le portrait de l’un de nos entrepreneurs-athlètes du Programme Élite de l’EEB. Pour cette chronique, M. Louis Sénéchal, président-directeur général des Constructions Methodex, a bien voulu répondre à nos questions.

Présentez-nous votre entreprise

Entreprise de construction fondée en 1992, Les Constructions Methodex a démarré avec un seul employé et 15 000 $ en poche. Et je suis fier de dire que cette première année s’est terminée avec un chiffre d’affaires de 400 000 $.

J’ai toujours aimé la construction, et ce, depuis mon premier coffre à outils, que j’ai reçu à 3 ans. À 15 ans, je faisais de petits projets à mon compte, pas toujours droits, mais pleins de volonté. Travailler pour les autres, par contre, je n’ai jamais beaucoup aimé. Un an et demi dans une fonderie et quatre ans à travailler pour un entrepreneur, alors que j’avais été engagé pour 3 semaines, m’ont suffi pour la vie!

Je suis tombé en amour avec le mot BÂTIR depuis mon enfance. Non seulement fabriquer des maisons, commerces et édifices, mais aussi BÂTIR mon entreprise, la façonner de mes rêves, de mes bons coups, de mon énergie et de ma volonté. Saisir les bonnes opportunités. Prendre des risques. Faire des choses que je n’ai jamais faites. Je n’ai pas de mérite. J’aime ça.

Je suis aussi fier de dire que je transmets ma passion à mes trois enfants et que ceux-ci sont très allumés.

Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire à l’EEB?

Un ami et entrepreneur pour qui j’ai beaucoup de respect a fait le Programme Élite et il m’en parlait avec beaucoup d’enthousiasme. Il trouvait que les résultats valaient le coût. Comme c’est très important pour moi de bien vivre le transfert de mon entreprise à ma relève, mes enfants, je me suis dit que c’était le bon temps d’aller me chercher les outils nécessaires.

Que vous apporte concrètement votre expérience EEB?

J’ai perdu du poids et retrouvé mon énergie! À 47 ans, être poussé à me prendre en main et à faire de l’exercice, je le prends comme un cadeau de la vie!

C’est aussi une occasion de faire un « reset » sur plusieurs façons de faire et peurs que je traînais depuis longtemps.

J’ai beaucoup amélioré mes communications avec mon équipe et mes clients.

Grâce aux techniques proposées par l’EEB, je fais de l’ordonnancement dans mes idées (émotions et intuitions). J’ai remplacé la peur de l’échec par le désir de réussir. J’ai engagé un contrôleur. J’ai plus de cohérence dans le suivi de mes opérations, je prends le temps de faire des rétros des journées, je prends le temps de dire bonjour à mes employés de mieux leur expliquer mes attentes. L’EEB m’a donné des outils pour les motiver au lieu de les blâmer.

Chaque séjour à l’EEB me donne tellement d’idées que je me suis fait un tableau de tous les changements que  je vais apporter dans mon entreprise au fil du temps…  Et mes chantiers sont plus rentables que jamais!!! Tout ça en même pas 6 mois!

Quel argument utiliseriez-vous pour convaincre un ami de s’inscrire à l’École?

Ça sera payant pour ta business, c’est sûr!

Mais ça sera aussi payant pour ta santé, pour tes relations avec tes employés et ta famille, pour ta vie en général.

J’apprécie chaque moment que je vis à l’EEB!
Je suis comme un enfant à Noël : je trippe!

Moi qui venais chercher des façons d’être plus rentable et plus performant dans mon entreprise, ce que je fais aussi chaque séjour, je me sens plus heureux et plus épanoui comme personne.

Je le mettrais aussi en garde : il faut arriver avec un esprit ouvert, accepter de sortir de notre zone de confort et de ne pas diriger, mais de se laisser diriger.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média