Blogue

Retour
7 nov. 2013

Survol des secteurs d’avenir au Québec selon Desjardins

Prédire l’avenir? La belle affaire! Nous ne sommes pas devins, mais nous voyons quand même se profiler certains grands domaines d’activités plus porteurs que d’autres. Parmi ceux-ci : l’environnement, l’énergie, la sécurité, la santé, la gestion et le traitement de l’information ainsi que la proximité. Regardons-y d’un peu plus près.

L’environnement : miser sur les technologies propres

Dans ce domaine, où nombre de secteurs sont promis à un brillant avenir, les technologies propres (Clean Tech) volent la vedette. Selon l’édition 2013 du Canadian Clean Technology Industry Report, le marché mondial pour ces technologies serait estimé à 1 000 milliards de dollars. Et à la vitesse à laquelle il progresse, il pourrait avoir triplé en 2020!

L’énergie : penser efficience et performance

Même si le Québec est un champion de l’hydroélectricité, il ne peut s’asseoir sur ses lauriers. Il faut envisager des alternatives et l’éolien en est une. Le design industriel peut aussi être un apport précieux dans la recherche de l’efficience et la réduction des coûts énergétiques. En effet, l’allégement du poids des transporteurs, routiers et aériens notamment, est un enjeu de taille dans la réduction de l’utilisation de l’énergie.

La sécurité : une préoccupation constante

Que ce soit la sécurité alimentaire, celle des personnes, des entreprises ou des gouvernements, la sécurité est un domaine d’activité en plein essor. Dans ce contexte, la contribution de nombreux secteurs est requise.

La santé : des besoins immenses

Que ce soit en matière de services, dans les domaines de la recherche et du développement ou de l’industrie manufacturière, l’importance accordée à la santé est colossale et ne semble pas sur le point de s’essouffler.

La gestion et le traitement de l’information : gérer le déluge

Actuellement, les individus, les entreprises et les gouvernements doivent gérer un véritable déluge de données et d’informations. Les TIC sont, plus que jamais, un secteur d’avenir. Un des atouts dont dispose le Québec est sa proximité avec le marché américain qui compte pour plus de 20 % des dépenses mondiales en technologies de l’information.

La proximité : vraiment?

Hé oui! Le succès des réseaux sociaux est un indice quant aux besoins de rapprochement des personnes et des idées. Mais plus encore, le souci d’économie d’énergie pousse aussi à une plus grande proximité des personnes et des lieux. Les applications visant à faciliter et à accélérer les déplacements sont porteuses, tout comme les projets résidentiels visant à développer des noyaux urbains autour de pôles de transports collectifs.

Envie d’approfondir la question? Consultez l’étude de Joëlle Noreau, économiste principale chez Desjardins.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média