Blogue

Retour
18 mai 2015

L’internationalisation des PME québécoises : les enjeux reliés au taux de change

Lorsqu’un entrepreneur est actif à l’international, son entreprise se trouve exposée au risque de change. Ce risque est considéré comme un important obstacle à l’expansion des exportations, d’autant plus que les taux de change sont plus volatils depuis quelques années. Or, les perspectives de croissance étant limitées au Québec et au Canada, les entreprises québécoises devront se tourner vers les marchés extérieurs pour prendre de l’expansion.

Il existe des instruments de couverture pour atténuer l’effet des fluctuations à court et à moyen terme des taux de change sur les entreprises. Pour se prémunir contre les mouvements à plus long terme, elles peuvent améliorer leur productivité et s’intégrer à des chaînes de valeur mondiales. La diversification des marchés à l’exportation est cruciale pour les entreprises québécoises. Les accords de libre-échange conclus par le Canada favorisent cette diversification. Pour en optimiser les bénéfices, les entreprises doivent cependant intégrer la gestion du risque de change à leur stratégie de développement.

Pour lire l'article en entire, veuillez cliquer ici!

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média