Blogue

Retour
8 déc. 2015

L’EEB, ça change pas le monde, sauf que…

À l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) depuis 3 ans, on peut dire que je suis une «vieille» dans cette jeune école qui a 5 ans cette année. Je ne suis pas entrepreneure, mais très entreprenante. Pas LE boss, mais tout un petit boss! Aussi délinquante, stimulée par les défis et passionnée que vous. Aussi obstineuse. Aussi exigeante.

Plusieurs personnes nous disent: «Coudonc, vous autres, vos clients vous aiment trop, c’est louche.» J’avoue que j’aurais facilement la même réaction.

En cette fin d’année, j’ai fait un bilan de tout ce que l’EEB m’a apporté en 3 ans. Alors que je n’ai pas fait le Programme Élite ou le Programme Émergence. Juste par mon rôle de créative qui invente des outils en lien avec ce que les entrepreneurs-entraîneurs (enseignants) et les coachs veulent transmettre comme bagage aux entrepreneurs-athlètes. Juste à avoir l’esprit ouvert et l’oreille aux aguets.

Je voulais le partager avec vous.

Parce que l’EEB, ça change pas le monde, sauf que…

 

1. Ça nous fait prendre conscience de qui l’on est

Nos forces et nos faiblesses. Notre gros égo qui nous joue des vilains tours. J’avais déjà eu des formations ailleurs, mais tellement en surface. Chapeau aux coachs EEB et  au contenu élaboré: tout est en place pour se voir tel que l’on est. Ce n’est pas toujours facile d’enlever nos lunettes qui se complaisent à nous donner raison. À nous dire que c’est les autres. Mais tout part de là.

2. Ça améliore nos relations puissance 1000

Déléguer. Mêmes des tâches que j’aimais. Des «bébés» que j’avais de la difficulté à faire faire par d’autres. Parce que fait comme moi, c’était teeeellement mieux. Parce que c’était MA manière. Pour m’élever d’un cran, j’ai dû faire le deuil de certaines choses. Aujourd’hui, je trouve ça beau de voir les membres de mon équipe, mon conjoint aussi, s’épanouir et apporter leur touche magique parce que je leur laisse plus de place.

Voir le Beau dans les gens qui m’entourent. Écouter mieux. Devenir peu à peu un meilleur Coach pour mon équipe, mes enfants et moi-même. Rester un élément positif dans un groupe. Même quand ça va mal. Surtout quand ça va mal. Ou pas assez vite à mon goût. Ou trop vite. Ou quand je suis fatiguée. Ça se travaille. Ça s’apprend.

Mes relations se sont tellement améliorées. Au travail. À la maison. Avec mon fils aux antipodes de moi. Avec ma fille trop pareille. Avec mon amoureux si calme et si patient que je bousculais tout le temps, sans même en avoir conscience.

3. Ça donne des ailes à nos idées et à notre créativité

J’ai la chance, en tant que correctrice, de lire les rétroactions des entrepreneurs-athlètes. Les phrases et les activités qui les ont le plus frappés avec les grands chefs du Québec Inc. Les passages à l’action et les changements qui en découlent. J’ai l’immense privilège de lire ça. Ça a changé ma vie! Ça m’a redonné le goût de créer. De faire des erreurs. De risquer d’être pas bonne.

Je me suis rendue compte que ça faisait des années que je restais dans ma zone de confort. Que j’essayais juste des choses que je savais que j’allais réussir. Que je me donnais des prétextes. «Je suis trop occupée! Personne ne peut faire ça aussi bien que moi. Je ne peux pas leur faire confiance!» Je me piégeais moi-même dans les filets du quotidien. C’était sécurisant. C’était aussi une grosse menterie.

C’est fini ce temps-là! J’ai lancé ma micro-entreprise de rédactrice/correctrice marketing. J’ai plusieurs autres projets créatifs qui me remplissent de joie et qui m’aident à décrocher. Je ne sais pas lesquels seront des succès. Je prends des chances. Et je mise sur moi :)

4. C’est la bougie d’allumage à une prise en main qui propulse tout ce qu’on est et tout ce qu’on fait

Manger mieux. Lire plus. Lire des choses inspirantes. M’ouvrir à des choses différentes. Me coucher moins tard et me lever plus tôt. Mieux gérer mon stress. Faire un peu plus d’activité physique. Un soupçon d'un tantinet. Mais bon. Je pars de loin. Ce que j’ai appris aussi à l’EEB, c’est qu’il n’y a pas de causes désespérées quand on veut vraiment. Qu’on arrête de se trouver des raisons. Qu’on se fixe des objectifs et qu’on persévère.

5. Ça m’a fait prendre conscience de comment les entrepreneurs sont les moteurs d’une société, à quel point ils sont travaillants et courageux.

Je suis une artiste aux cheveux verts. Ça m’a pris du temps me rendre compte que, les entrepreneurs et moi, nous partageons beaucoup plus de choses qu’on pourrait le croire au premier coup d’œil. J’étais superficielle dans ma perception. "Les entrepreneurs, ça pense juste à faire de l’argent!", que je me disais, drapée dans ma pureté d’artiste (surtout mon envie, dans le fond).

Vous êtes tellement plus que ça! Les entrepreneurs, ce sont des fous, comme les artistes.
Des gens qui sont prêts à risquer beaucoup pour une idée. Des gens qui travaillent énormément. Des gens qui ont à cœur de garder leurs employés. De les voir s’épanouir et bien vivre grâce au travail que l’entreprise leur procure. Des gens performants qui veulent toujours tout améliorer. Y compris eux-mêmes. Des gens de famille qui veulent transmettre la flamme à leurs enfants. Pour que leur entreprise dure toujours.

 

Mon École, c’est la plus belle !

Je sais que j’ai l’air tout sauf objective. Mais mon École, c’est la plus belle.
Je souhaite à tous les entrepreneurs qui veulent que leur entreprise performe mieux la chance de faire un programme EEB. Vivre la force de l’entraide de la communauté d’entrepreneurs EEB. Côtoyer les grands chefs du Québec Inc. Apprendre de leurs erreurs et de leurs bons coups. Voir loin. Redonner à leur communauté... Merci à mon président fondateur, Marc Dutil, pour cette idée folle qui fait faire des bonds aux entrepreneurs et à leur entreprise depuis 5 ans. Toute l’équipe croit dans ta vision, Marc. On est là. Derrière toi. On la fait vivre aux entrepreneurs.

 

Quand on donne au suivant en E to E, c’est tout le Québec qui en profite.

Joyeuses Fêtes !

 

Geneviève

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média