Blogue

Retour
6 oct. 2016

Comment bien s’entourer et déléguer

Dans les très petites entreprises, on peut manquer de ressources à l’interne pour accomplir certaines tâches. Faut-il obligatoirement embaucher un nouvel employé, ou peut-on simplement avoir recours à des ressources externes? Dans les deux cas, comment trouver la perle rare? Pistes de réflexion pour prendre une décision éclairée.

Comptabilité et tenue de livres, soutien informatique et développement de sites Web, gestion des ressources humaines ou de la paie… Ces tâches et bien d’autres requièrent des connaissances et une expertise dont les très petites entreprises ne disposent pas nécessairement à l’interne. Devrait-on embaucher, former un employé déjà en poste ou encore confier ces tâches à des sous-traitants?

Réfléchir aux besoins

La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs, indique Michel Grenier, professeur et directeur général du Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM. « Tout dépend de la nature de son activité. Par exemple, si on se consacre au développement de sites Web, il est bien évident que l’on pourra se charger de celui de son entreprise. En revanche, si on a un atelier d’usinage, on aura tout intérêt à confier cette tâche à un sous-traitant », explique-t-il.

Les ressources externes sont nombreuses pour les entreprises et peuvent combler toutes sortes de besoins qu’ils soient technologiques, administratifs, reliés aux communications, au marketing, etc.

« Avant d’embaucher de nouveaux employés pour occuper ces fonctions, on peut aussi avoir recours à des pigistes ou même à des stagiaires », dit M. Grenier, qui précise que cela permet d’attendre d’avoir atteint le volume d’affaires suffisant pour recruter des ressources humaines supplémentaires.

Pourrait-on seulement compter sur les employés déjà en poste pour réaliser ces tâches en leur faisant suivre une formation supplémentaire, par exemple en tenue de livres? « Cela peut s’envisager, mais il faut que ce soit un employé en qui on a confiance et surtout qui a l’intention de rester à notre emploi. Sinon, l’expertise qu’il aura acquise sera perdue », soutient M. Grenier.

Trouver la bonne ressource

Lorsqu’on a décidé de faire affaire avec un sous-traitant, encore faut-il en dénicher un. Comment procéder pour trouver la bonne ressource? M. Grenier indique que faire appel à son réseau est l’une des façons les plus sûres et les plus efficaces pour y parvenir. « Les entrepreneurs qui disposent d’un bon réseau trouvent plus facilement des ressources, et celles-ci sont de meilleure qualité », explique-t-il.

Pour développer leur réseau, les nouveaux entrepreneurs ont tout intérêt à devenir membres de la chambre de commerce de leur région par exemple, et à participer régulièrement aux activités et aux événements qu’elle organise pour agrandir leur cercle de connaissances.

Envie d’en savoir plus?

Consultez l’article complet sur le site Jecomprends.ca de la Banque Nationale

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média