Blogue

Retour
25 avr. 2017

4 secrets pour être un leader transparent avec Andrei Uglar

Andrei Uglar a un parcours unique. De banquier à directeur général chez Transcontinental, sa passion la mené à cofonder une entreprise techno en rénovation.

Vous vous dites peut-être « rénovation et techno? » Oui! Il a fondé une entreprise innovante qui compte 20 employés et aide les gens à faire de leur rêve une réalité.

«SmartReno est la ressource par excellence pour aider les gens à trouver et comparer des entrepreneurs qualifiés et disponibles pour leurs projets de rénovation.»

Cet entrepreneur-athlète de la toute première cohorte du Parcours Techno EEB est notre inspiration de la semaine.

Son expérience apporte plusieurs tranches de vie riches en apprentissages. Nous lui avons donc demandé de nous partager 4 choses qu’il fait dans son entreprise pour continuellement performer en équipe.

Voici ce qu’il nous a répondu.

 1. Avoir le courage de s’entourer de gens qui ne pensent pas comme nous.

Quand on se lance en affaires, c’est facile de tomber dans le réflexe de s’allier à des gens qui ont le même «skill set» que nous. Par exemple, on part une entreprise avec son meilleur ami, qu’on a rencontré pendant le BACC. en finance. Les deux, on se trouve bons, mais on n'est moins bons en marketing ou en technologie. 

Le démarrage d’entreprise nécessite beaucoup d’efforts. Des fois, on a tendance à chercher à ne pas se faire challenger. On est plus confortable à s’embarquer dans un projet avec des gens qui pensent comme nous, parce qu’on a l’impression que ça va aller plus vite et qu’on va moins s’obstiner.

Le courage de choisir consciemment des gens qu’on sait qui ne seront pas d’accord avec nous ou qui vont nous challenger nous met dans une position de vulnérabilité. Moi, je l’ai fait. J’ai engagé des gens avec qui j’avais déjà travaillé dans le passé. Des gens qui, je le savais d'avance, n’avaient pas toujours les mêmes idées que moi. Je connaissais leurs forces et leurs faiblesses. Je savais que j’allais me mettre dans une position délicate, qu’ils allaient me challenger. Je cherchais ça.

Le courage de s’entourer des gens qui vont nous challenger, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais il faut le faire, parce que ces personnes vont amener une dimension différente à la nôtre et vont nous amener plus loin.

2. Communiquer clairement les règles du jeu avec l'équipe de management

Un aspect primordial est de communiquer très clairement les règles du jeu avec ces personnes-clés.

Chez Smart Reno, l’équipe de management est composée de 4 personnes. Si tu nous mets dans une matrice, on est aux 4 coins opposés en termes de traits de personnalité, mais ce qui nous unit est notre ambition commune.

Il faut mettre au clair et s’entendre sur la culture, les valeurs, l’ambition et l’objectif à atteindre. Comment l’atteindre, ça, on peut en débattre. Un peu comme dans une équipe sportive. Le but ultime, c’est de gagner le match. Mais tu as besoin de défenseurs, d'attaquants, quelqu’un pour compter les buts, d'autres pour les arrêter… Tout le monde a des rôles et des façons de faire différentes, mais l’objectif ultime est de gagner le match. Comment on le gagne, ça devient le «How».

Quand j’engage des gens qui me sont complémentaires, je dois m’assurer qu’on partage la même culture. Quelqu’un qui n’a pas les mêmes valeurs que moi, ça ne marchera juste pas. Si la personne partage les valeurs de transparence, de rigueur, d’honnêteté, mais qu’il a des opinions différentes sur certaines tactiques, ça, ça amène de la valeur ajoutée. 

Je dis toujours à l’équipe de management que la chose qui nous unit, c’est le respect mutuel. Il y a une chose que je demande, c’est qu’on se respecte. Après ça, qu’on se chicane, qu’on s’obstine, que les émotions s'élèvent dans un meeting, moi je vois ça comme du positif. Ça veut dire qu'on «care». C’est de la passion. Les débats sont constructifs dans la mesure où l'on se respecte.

3. Toujours être transparent avec le reste de l’équipe et les tenir au courant.

De là l’importance de la communication avec le reste de l’équipe, surtout quand on est une start-up et qu’on commence avec 3-4 employés, qu’on monte à 7-8, ensuite 15-20…

S’il y a une chose en laquelle je crois profondément, c’est la transparence. Je veux amener les gens à vivre l’ambition SmartReno. Qu’ils sachent pourquoi on fait les choses, pourquoi on a pris telle décision. Je tiens à impliquer les gens dans le processus décisionnel, à prendre du feedback de l’équipe. Pour que, lorsque les gens viennent travailler, ils aient un but commun et ils comprennent pourquoi c'est important ce qu'ils font.

L’implication de ces employés devient tellement plus grande qu’un employé qui vient, qui fait ses tâches, mais qui ne sait pas vraiment dans quel but. Dans les start-ups technos, quand on recrute, ce que les gens recherchent, c’est le sentiment de contribuer. Et le sentiment de contribuer, ça s’applique dans toutes les fonctions d’une entreprise. C’est de comprendre dans quelle étape de financement on est, de comprendre toute la structure de l’entreprise, les décisions stratégiques qui se prennent... Moi, j’aime vraiment impliquer et expliquer à toute l’équipe!

Quand on parle de leadership et de respect, c’est fou le respect gagné au sein de nos équipes en étant transparent et parfois même en montrant un peu de vulnérabilité. C’est pas toujours facile, mais on est «straight forward» avec notre équipe: on le dit quand on a des défis et on célèbre lorsqu’on a des succès. Évidemment, on ne peut pas tout dire. Il y beaucoup de pression comme entrepreneur qu’on doit garder pour nous. Mais de quand-même en partager une partie vient chercher beaucoup de respect et d'engagement. 

Chez SmartReno, on fait des «lunch & learn» régulièrement. Le dernier, ce sont les gens d’Anges Québec Capital qui sont venus raconter à toute l’équipe c’était quoi le monde du financement. Qu’est-ce qu’Anges Québec Capital regarde dans une start-up avant d’investir? Pourquoi ils ont investi chez nous? C’est quoi le processus? Pourquoi ça prend autant de temps? Combien de dossiers ils regardent… Ils ont expliqué tout le processus et notre équipe a beaucoup apprécié. Maintenant, quand je dis «Je vais partir en ronde de financement, vous me verrez moins pendant 9 mois», ils comprennent pourquoi.

Il faut passer beaucoup de temps à impliquer notre équipe, car c’est eux qui font l’entreprise. Et, plus on les implique, plus ils vont avoir le goût de redonner, de contribuer et de porter la mission de l’entreprise.

4. Faire #1 #2 et #3 avec les investisseurs.

Le concept de s’entourer des gens complémentaires et de maintenir une communication transparente s’applique autant à l’équipe de gestion que l’ensemble des employés.

Mais ces éléments restent aussi valides et importants avec les investisseurs qui ont cru en nous depuis le début et qui continuent de le faire.

J’ai la chance de compter sur 4 anges investisseurs de haut niveau, qui sont assez différents dans leur façon de voir les choses et qui me «challengent» chacun à leur façon. J’aime m’inspirer des idées et des conseils de chacun pour ensuite forger ma propre stratégie.

Le respect et la transparence que je porte à l’intérieur de SmartReno, je la porte autant à l’extérieur, avec mes investisseurs. Je me fais un devoir de dire les choses comme elles sont, les bons comme les mauvais coups, de les tenir au courant pour qu’ils n’aient jamais de mauvaises surprises. Cette communication ouverte attire le respect et la confiance et permet aux relations de se poursuivre dans le futur.

Merci, Andrei, pour ce partage, et vous pouvez découvrir SmartReno ici!  

À propos de l'auteur

École d'Entrepreneurship de Beauce

École d'Entrepreneurship de Beauce

Lancée officiellement en septembre 2010, l’EEB est la seule école qui se consacre à la formation des entrepreneurs. En 5 ans, plus de 100 entrepreneurs de haut niveau ont accepté de venir y transmettre leur expérience de vie. L’EEB peut également compter sur plusieurs partenaires, dont la Banque Nationale, le Mouvement Desjardins et la Caisse de dépôt et placement du Québec, ainsi que sur l’appui de nombreux entrepreneurs de sa région et du Québec inc. L’EEB vise à être un acteur de premier plan pour la prospérité du Québec, un entrepreneur à la fois.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

banquenationale-2d.png

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

Spektrum média