Blogue

Retour
26 janv. 2017

#BoostEtoE : La féminité et la masculinité en affaires avec Josée Fiset

En 1992, Josée Fiset a fondé, avec sa mère et ses frères, la boulangerie Première Moisson. Aujourd’hui, Première Moisson compte 26 boulangeries au total dont 25 au Québec et un magasin à Ottawa. En partenariat avec Metro, l'entreprise a le vent dans les voiles et nous voulions absolument que Josée Fiset soit entrepreneure-entraîneure (enseignante) du Programme Élite.

Elle est une entrepreneure (et auteure de deux livres!) inspirante. 

Les entrepreneurs-athlètes (étudiants) auront un accès privilégié à Josée Fiset lorsqu’elle viendra offrir son premier 24H EEB, en mai 2017, à la Cohorte 11. Elle a aussi accepté d’être ambassadrice du #BoostEtoE pour permettre à encore plus de gens de profiter de son expérience et de ses connaissances. Alors, entrepreneurs, voici pour vous la première question que nous avons posée à Josée Fiset!

Y-a-t-il une différence entre les femmes d’affaires et les hommes d’affaires?

La différence entre les hommes et les femmes en affaires, elle n’est pas si grande que ça.

On sait qu’habituellement, les femmes peuvent être plus sensibles que les hommes. Par contre, il y a aussi des hommes qui sont très sensibles. La clé est: est-ce qu’on exprime notre sensibilité ou est-ce qu’on ne l’exprime pas? La différence, elle est là. Les femmes ont peut-être davantage tendance à démontrer certaines émotions, une sensibilité et à partager leur intuition.

Qu’on soit homme ou femme, la question à se poser est: est-ce qu’on écoute notre petite voix? Même quand elle nous dit quelque chose qu’on n’aime pas entendre. Est-ce qu’on est capable de l’écouter et de se faire confiance?

Homme ou femme, on devrait tous écouter notre intuition.

Je pense qu’une femme va peut-être être capable de parler ouvertement de son senti et de son intuition, plus facilement qu’un homme. Par contre, ce que j’aime chez les hommes, c’est qu’ils accueillent. Ils accueillent nos intuitions, notre senti, avec beaucoup d’ouverture.

Essayez-vous d’être un homme en affaires? Allez-vous chercher un côté plus masculin?

Pas du tout!

Je suis moi.

Je pense qu’un homme ne doit pas essayer d’être qui il n’est pas et une femme ne doit pas essayer de jouer le rôle d’un homme. Nous devons être qui nous sommes point! Je suis une leader à ma façon, mais je m’adapte. J’appelle cela l’intelligence émotive. Je ne communiquerai pas d’une même façon avec un fonceur que je vais communiquer avec un analytique.

Donc, moi, Josée Fiset, qui suis-je?

Je suis une personne expressive qui, oui, mets de la sensibilité en affaires, mais je suis aussi à l’écoute et je m’adapte à mon auditoire.

Il faut être soi-même.
Qu’on soit une femme ou un homme!
Dans la vie et en affaires. 

L’opinion de Josée Fiset vous parle? Nous aimerions savoir ce que vous en pensez!

 

C'est quoi le #BoostEtoE?

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média