Blogue

Retour
13 févr. 2018

L’EEB, qu’est-ce que ça a changé? Mathieu Brassard vous répond.

L’EEB, qu’est-ce que ça a changé?

Déjà presque un an que notre cohorte, la G6, a gradué du programme Émergence et combien de fois depuis je me suis fait demander cette question : Pis, ton école, qu’est-ce que ça a changé?

J’ai souvent bien du mal à répondre clairement à cette question parce que les apprentissages de l’école sont très vastes et en même temps, très précis. Et surtout, c’est comme s’ils se révélaient toujours un peu, au fil du temps. Alors ma réponse, c’est que l’école, ça change tout.

Quand j’ai fondé Karbur en 2012, j’avais évidemment des compétences dans mon domaine d’activité, mais après quelques années en affaires, certaines lacunes dans d’autres domaines pesaient de plus en plus sur l’atteinte des objectifs de notre entreprise. Malgré le fait que je sois bien entouré, je prenais rarement le temps de me questionner et de réfléchir sur l’entreprise. Je travaillais dans l’entreprise et bien peu sur elle-même.

Les modules se sont rapidement enchaînés lors de notre parcours à l’EEB et à chaque fois, je revenais avec mes nouvelles connaissances, la tête remplie d’idées. J’ai rapidement pu mettre en applications certains acquis, mais je me sentais un peu comme si j’avais tous les matériaux et tous les outils pour bâtir la maison, mais qu’il me manquait le plan. En fait, à la fin de l’École, j’ai réellement senti que j’avais maintenant tout ce qu’il fallait pour dessiner le plan et commencer la construction.

Alors ce que l’EEB a changé pour moi, c’est ma façon d’intervenir au sein de l’entreprise. J’ai pris une très grande confiance en mes moyens, j’ai décidé de mettre mes forces au profit de l’entreprise et j’ai surtout ouvert mes yeux sur une foule de petits détails qui nous empêchaient de grandir aussi vite qu’on l’aurait voulu. La performance de l’entreprise s’est tout de suite améliorée : hausse marquée du chiffre d’affaires et structure d’entreprise beaucoup plus solide, en sont les preuves les plus tangibles.

On m’avait dit que je gagnerais rapidement de l’expérience grâce à l’EEB. Je crois sincèrement en avoir beaucoup acquis, mais j’ai surtout développé mes réflexes d’entrepreneur et c’est ce dont je suis le plus fier. En fait, je crois avoir développé un certain sens de l’observation entrepreneuriale grâce au partage des différents entraîneurs, mais aussi grâce à toutes les conversations avec les 23 autres athlètes autour de moi.

J’ai maintenant 23 amis entrepreneurs sur qui je peux compter en tout temps, dans toute sorte de circonstances. Ils ont passé par le même parcours que moi et parlent le même langage tout en ayant des visions pouvant grandement améliorer la réflexion. En manque d’inspiration pour trouver une solution? Il y a certainement quelqu’un de la G6 qui pourra m’aider au bout du fil.

Un an plus tard, j’ai la profonde conviction nous réaliserons notre vision d’entreprise, et ce, peut-être même plus rapidement que prévu.

 

-Mathieu Brassard, fondateur de Karbur Accélérateur Technologique 

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

banquenationale-2d.png

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média