Blogue

Retour
26 juin 2019

5 choses qu’on retient de la Grande Journée EEB

Petit condensé d’apprentissages et de réflexions

  

  1. Captez-vous les signaux faibles? Avec Estelle Métayer, présidente de Compétitia

 

Un signal faible, ça fait partie de ces centaines de renseignements qu’on reçoit chaque instant. Dans cette overdose d’informations qui nous arrivent, lesquelles, si on les met bout à bout, vont nous donner des idées pour créer de nouvelles entreprises, pour lancer de nouveaux projets, ou pour faire des affaires différemment? Lesquelles nous donnent des indices sur les nouvelles tendances? 

Captez-vous ces signaux faibles? Voyez-vous les tendances arriver? Et les microtendances? Comme chef, vous laissez-vous l’espace et le temps nécessaire, au quotidien, pour les voir? Voici trois idées, très simples, proposées par Estelle Metayer pour lire ces signaux faibles.

  1. Lire la section des petites annonces du journal, pour voir ce que les gens ne veulent plus, ce qu’ils veulent acheter, ou comment ils le décrivent.
  2. En train ou en avion, lire des magazines que vous n’auriez jamais lus autrement. Tatouage, voile, jardinage, mode jeunesse… Allez chercher des lectures qui vous inspirent, ou qui sortent de l’ordinaire.
  3. Consulter Google News Map, pour voir en direct, toutes les 15 minutes et en un clin d’oeil, ce qui fait jaser dans le monde. 



  1. Sauriez-vous vous réinventer dans votre industrie en constante évolution? Et si elle vivait de grands bouleversements, seriez-vous prêt à y faire face? Avec Gregory Charles, Président des Productions Gregory et artiste

 

Succès, échecs, erreurs… C’est ce qui nous fait avancer, comme individu, comme humain. Grégory Charles en sait quelque chose. Son parcours d’entrepreneur a été parsemé d’une multitude d’expériences qui l’ont mené où il est aujourd’hui. 

Durant son atelier, l’entrepreneur et artiste a demandé à l'assistance de quoi elle était certaine. Comme chef, quelles sont vos CER-TI-TU-DES? Sans le moindre doute. Votre conviction la plus profonde? 

La seule certitude, pour Gregory, c’est que la musique et les chansons, au fil du temps, sont des clés d’interprétation de qui nous sommes comme société. La musique, pour lui, est une grande révélation de ce qui change et évolue dans les sociétés et de ce qui fait vraiment vibrer l’humain. 




  1. Le leadership de demain : l’ouverture du coeur, avec Salwa Salek, directrice principale, développement organisationnel chez Desjardins

Laissez-vous pleinement la place, dans vos organisations, afin que vos employés puissent jouer dans leur tonalité? Dans le monde digital dans lequel on entre, il est plus important que jamais d’aider les gens à trouver leur juste tonalité. Fait-il bon vivre, dans vos organisations?

«Dans le monde des affaires de demain, les compétences qui seront valorisées seront des compétences essentiellement relationnelles, créatives et conceptuelles», explique Salwa Salek. 

Si les ⅔ des emplois disparaîtront d’ici 2030, comment vous préparez-vous, individuellement et collectivement, pour faire face au monde organisationnel qui nous attend? Pour Salwa, il faut plutôt se concentrer sur la transformation de l’individu.




  1. La démocratisation de la technologie, avec Claude Guay, directeur général des services d’affaires mondiaux, IBM Canada

Qui d’entre vous a en tête une initiative quelconque en intelligence artificielle ou en automatisation des processus? Qui d’entre vous a une de ces initiatives en cours de production dans son entreprise? Claude Guay nous dit : «Innovation and isolation is just thinkering». 

Les technologies cognitives, nées de l'intelligence artificielle, prennent de plus en plus de place dans les organisations. Les chefs d’entreprise ont conscience de leur importance... Mais quelles stratégies mettent-ils en place ?

Il n’y a pas de raison de ne pas tirer profit de la technologie. Tout le monde y a accès. Une organisation comme IBM tout autant que 2 étudiants avec une carte de crédit dans un Starbucks…! Alors, quelle est la plus grande lacune de votre entreprise et comment allez-vous régler le problème? Comment votre processus ou votre flux de travail peut-il être amélioré par l'IA? Car il peut l'être. ...et il le sera, si vous ne laissez pas passer le bateau!




  1. And did you get what you wanted from this life, even so? - Pascal Finette, Singularity University et Radical Ventures

Les technologies sont exponentielles. Chaque semaine, chaque jour, chaque heure, elles se perfectionnent sans cesse, en termes de performance... et de prix! Des pratiques inédites voient le jour et redessinent notre rapport au travail. Quelles sont les dernières avancées en intelligence artificielle? En réalité augmentée? En tirez-vous profit?

Utiliser la technologie pour utiliser la technologie est peut-être intéressant et stimulant, mais peu pertinent et profitable. Pour Pascal Finette, il est essentiel pour le chef d’entreprise de trouver ce en quoi il croit, ce qui a du sens pour lui, car les projets technologiques qui prennent racine dans le coeur ont un impact incroyable sur le monde. Les possibilités sont illimités. La technologie n’a plus de limite et elle est un outil extraordinaire pour l’amélioration de la société, des conditions de vie, des façons de faire…  

Les choses prennent du temps. Il faut se laisser le temps. Pascal vous le dit : «Soyez indulgents envers vous même! Et vous pourrez résoudre les plus grands défis de l’humanité.»

 

Et… pourquoi pas un petit bonus? 

 

Qu’est-ce que notre fondateur Marc Dutil a retenu de la Grande Journée EEB? 

Un clin d’oeil à la Communauté d’Entrepreneurs-Athlètes et d’Entraîneurs qui a vécu une matinée forte en émotions… et en réflexions! 

La Grande Journée EEB, c’est aussi l’occasion pour la Communauté EEB de se rassembler et de se retrouver. Le 6 mai dernier, 4 personnes, 4 humains, portant chacune une histoire unique et ayant fait face à l'incertitude totale, à l'inconfort et à la peur, sont venus à sa rencontre : Stéphane Boisvert, survivant à 6 nuits en forêt dans les montagnes de Golden en Colombie-Britannique, Mai Duong, sauvée par une greffe de cellules souches d’un donneur asiatique, Hassan Guillet, imam ayant prononcé un sermon aux funérailles des victimes de l’attaque à la grande mosquée de Québec, et Adelle Tarzibachi, cofondatrice des Filles Fattoush, un service de traiteur qui emploie des réfugiées syriennes. 

 

Qu'est-ce que Marc Dutil a retenu de cette rencontre intime et profondément transformatrice?



  1. En mode ACTION, on accomplit de grandes choses

Quand tes pieds sont gelés, ACTION.
Quand tu n’as pas de donneur de cellules souches, ACTION.
Quand tu cherches un docteur pour opérer ton coeur, ACTION.
Quand tu dois aller chercher de l’eau dans un village lointain pour nourrir ta famille, ACTION. 
... 

Quand tu veux assembler la Communauté EEB ensemble, ACTION.

-Marc Dutil, président fondateur et président du Groupe Canam

 Et vous, êtes-vous un entrepreneur en ACTION?

À propos de l'auteur

École d'Entrepreneurship de Beauce

École d'Entrepreneurship de Beauce

Lancée officiellement en septembre 2010, l’EEB est la seule école qui se consacre à la formation des entrepreneurs. En 5 ans, plus de 100 entrepreneurs de haut niveau ont accepté de venir y transmettre leur expérience de vie. L’EEB peut également compter sur plusieurs partenaires, dont la Banque Nationale, le Mouvement Desjardins et la Caisse de dépôt et placement du Québec, ainsi que sur l’appui de nombreux entrepreneurs de sa région et du Québec inc. L’EEB vise à être un acteur de premier plan pour la prospérité du Québec, un entrepreneur à la fois.

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média