Blogue

Retour
16 mai 2019

La reconnaissance et l'appréciation rendent-elles les employés plus performants?

Oui! Mais ce n'est que la pointe de l'iceberg. Découvrez tous les avantages de mettre en place une culture de reconnaissance.

Lorsqu'on reconnaît la contribution des employés, ceux-ci éprouvent plus de satisfaction au travail, sont plus motivés, se sentent compétents et peuvent donner un sens à leur contribution. De plus, des employés reconnus à leur juste valeur ont une meilleure estime d'eux-mêmes, éprouvent du plaisir au travail et sont moins à risque de développer une maladie mentale.

 

L'organisation tire aussi avantage d'une culture de reconnaissance, car cette dernière lui permet de se positionner comme un employeur de choix et d'attirer, de mobiliser et de retenir des employés qui travaillent à l'atteinte de ses objectifs.

La culture de la reconnaissance contribue également à maintenir et à améliorer le rendement et l'efficacité organisationnelle. Mais, avant tout, cette culture facilite le développement d'un milieu de travail où règnent de bonnes relations interpersonnelles.

 

Reconnaissance et appréciation : quelles sont les différences?

La reconnaissance souligne le comportement, les efforts et les réalisations d'un employé ou d'une équipe qui favorisent la concrétisation des objectifs et des valeurs de l'organisation. Elle peut être symbolique ou prendre la forme d'avantages financiers ou autres.

L'appréciation fait quant à elle ressortir la valeur de l'employé en tant que personne. Elle doit se vivre au quotidien et avoir de la valeur aux yeux de celui qui la reçoit pour qu'elle ait un effet positif sur lui. Il s'agit en fait d'une sorte de retour sur son investissement pour l'employé, soit la preuve que sa personnalité et les efforts qu'il fournit contribuent au succès et à la bonne marche de l'entreprise.

 

Les formes de reconnaissance au travail

La reconnaissance existentielle

  • Correspond à l'appréciation.
  • Peut s'exprimer par un bonjour, un merci ou un intérêt pour la personne et ce qu'elle vit (voir plus bas : les formes d'appréciation au travail).

La reconnaissance des résultats

  • La plus connue et la plus pratiquée.
  • Prend souvent la forme de prix, de bonis ou d'avantages financiers pour récompenser l'atteinte des objectifs.
  • Elle est importante, mais non suffisante.

La reconnaissance des pratiques de travail

  • S'exprime au moyen de remarques sur le savoir-faire, les qualités professionnelles, les compétences et l'amélioration continue des méthodes de travail.

La reconnaissance de l'investissement dans le travail

  • Souligne les efforts fournis par l'employé sans égard aux résultats obtenus.
  • Elle peut prendre la forme d'une prime ou d'une rétroaction positive de la part des supérieurs ou des collègues.

 

Les formes d'appréciation au travail

Le plus souvent informelle, l'appréciation prend la forme d'éloges sur le comportement, de remerciements ou de commentaires positifs et constructifs sur la personnalité d'un employé...

 

Pour en savoir plus, consultez l'article complet sur le site de Desjardins. 

 

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média