Blogue

Retour
19 mars 2019

Gregory Charles: La transformation d'une industrie

Le numérique a transformé le monde de la musique. L’entrepreneur est le moteur du changement dans son entreprise et il doit anticiper le futur. S’adapter... ou mourir ?

Une question que tous ont intérêt à se poser. Un dilemme que l’industrie de la musique n’a tout simplement pas pu ignorer. Néanmoins, comment ces entrepreneurs, dont Gregory Charles, ont non seulement su trouver la force de se moderniser, mais également une satisfaction à ces changements.

 

En fait, tout revient à anticiper ces bouleversements. Malgré une suite de concepts différents exposant continuellement de nouveaux modes de consommation, il faut dire que la métamorphose de l’univers musical était tout de même présente depuis près d’une vingtaine d’années.

La porte s’ouvre pour le format digital dès 1999. Napster, malgré un bref passage dans le temps, sera la première plateforme permettant l’échange de fichiers audio entre utilisateurs. En ce tournant de siècle, les compagnies seront nombreuses à reprendre ce modèle. Plusieurs échoueront, la majorité de ces services s’avèrent plus ou moins légaux, mais il y aura toujours une constante… le succès instantané.

Dès lors, malgré l’absence de leader corporatif, l’entrepreneur proactif se doit de réaliser la demande d’un accès plus direct au contenu musical. Il y avait manifestement une envie du consommateur à utiliser de telles plateformes. Attendre l’Apple Store, Tidal ou Spotify et s’y intégrer au plus vite a sûrement été plus difficile que de s’intéresser aux phénomènes émergents dès le départ afin de préparer une stratégie conséquente. Quel chemin choisirez-vous ?

 

La musique nous offre peut-être un exemple merveilleusement illustré par un processus directement lié aux nouvelles technologies. C’est pourtant une évolution qui s’impose dans tous les domaines. Ce que Gregory Charles exposera le 6 mai, c’est la possibilité que vous avez tous à reprendre la balle au bond. Le changement est inévitable certes, mais l’entrepreneur peut l’opérer dans son environnement immédiat à son avantage.

Gregory a d’ailleurs non seulement intégrer les mutations digitales à ses réalisations, mais exploiter la nouvelle absence d’intermédiaires entre le musicien et le spectateur. Les jeunes ne consomment qu’exclusivement leur contenu musical sur le web. Or, il a vu le potentiel de se rapprocher de son public via Académie Gregory. La musique se rend donc accessible à un auditoire qui n’aurait jamais cherché de matériel dans un format traditionnel. Les œuvres comme les capsules s’inscrivent alors dans une démarche pédagogique unique. Étant le seul à y avoir pensé, cette plateforme s’est avérée un succès. Il s’agit de réfléchir différemment, d’exploiter cette nouvelle transformation à votre avantage.

Ce même système fait maintenant le projet d’application mobile pour l’apprentissage du français aux étrangers. Il n’y a réellement pas de limite à l’exception de celles que vous vous imposez. Venez découvrir dans le détail, l’attitude à adopter dans la tornade du changement.

 

Présentée par BMO, la conférence de Gregory Charles sera l’une des quatre offertes pour votre après-midi lors de la Grande Journée EEB du 6 mai prochain. N’oubliez pas de prendre vos billets dès maintenant et de faire votre choix de conférencier pour le 2 avril.  

Inscrivez-vous! 

 

        

Commentaires

comments powered by Disqus

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média