Veille & Tendances

5 conseils de Guy Cormier aux entrepreneurs pour la prochaine décennie

Copié
5 conseils de banquiers Desjardins

Dans le cadre du 10e anniversaire de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, nous avons demandé à un de nos grands partenaires, le président de Desjardins, de réfléchir aux 10 dernières années et de tourner son regard vers les 10 années à venir pour considérer les apprentissages du passé récent et formuler quelques conseils pour la prochaine décennie.

Quand on regarde la dernière décennie, c’est frappant de voir à quel point la vitesse a pris d’assaut le monde des affaires. En 2010, on ne s’attendait pas à des innovations aussi importantes en technologie, comme l’explosion du mobile et du Web, la multiplication des plateformes sociales et, ultimement, l’ouverture des marchés.

C’est le résultat de 40 ans de mondialisation. Pour réussir, les entrepreneurs de demain devront se centrer encore davantage sur les personnes et sur leurs propres valeurs. Voici les cinq grandes orientations à retenir :

Donner du sens

De plus en plus, les entrepreneurs se lancent en affaires pour régler un problème, et non uniquement pour mettre de nouveaux produits en marché. Les gens à qui ils s’adressent voudront faire affaire et travailler avec des entrepreneurs dotés d’une vision claire, structurée et axée sur leurs valeurs.

S’entourer d’une équipe solide

Les entrepreneurs doivent prendre le temps de bien s’entourer et d’être bien conseillés, notamment par des mentors ou des comités de sages. Bref, ils doivent pouvoir compter sur une équipe pour valider leurs idées. Ils resteront ainsi à l’affût des occasions et se laisseront inspirer.

Être créatif

Les réponses aux inégalités et aux défis climatiques incarneront d’importants vecteurs de changement. La prochaine décennie appartiendra aux entrepreneurs innovants, soucieux de la dimension sociale, du bien-être des personnes et de la planète.

Se tenir prêt à rebondir

Les catastrophes naturelles, le haut niveau de concurrence et les grands bouleversements ne disparaîtront pas. La persévérance et la capacité de résilience des entrepreneurs se révèleront essentielles.

L’esprit du marathonien

Comme entrepreneurs, il faut avoir faim de réussir, mais aussi faire preuve de patience, comme un marathonien. Même si leur vision est claire, les entrepreneurs doivent bien la communiquer et savoir prendre du recul. C’est une étape essentielle, toujours plus longue qu’ils l’auraient imaginée.

Guy Cormier - Desjardins



Cet article est tiré de notre magazine anniversaire Être d'avenir
Recevoir un exemplaire du magazine 10e anniversaire de l'EEB!
À propos de l'auteur
Valérie Lesage
Valérie Lesage
Collaboratrice du Centre de l'intelligence entrepreneuriale à l’EEB
La mission du CIE est de stimuler l'intelligence entrepreneuriale, à l'école et à l'extérieur de l'école. Ex-journaliste, tête de communication, formée aussi en coaching de gestion, Valérie baigne dans le monde de l'entrepreneuriat depuis plusieurs années. Elle se sert des histoires pour créer un monde meilleur - un mot à la fois. Moins de préjugés, plus de solidarité, plus d'inspiration, plus de réflexions: voilà vers où ce blogue veut vous amener!
Partager cet article avec votre équipe
Copié