Ce que la tourmente de la COVID aura permis de percevoir

Copié
Photos étudiants emergence 2020 86

Ça vous dit vraiment de lire une 1,000e chronique dont le titre contient le mot “COVID”?

Sans doute autant que moi ça me tente de l’écrire.

Tout n'a-t-il pas été dit à ce sujet, allant de la fragilité de l’humain, de l'iniquité des crises économiques à la vulnérabilité de nos chaînes d’approvisionnement et de nos systèmes de santé. Ajoutons à cela le besoin de flexibilité et notre impressionnante vitesse d’adaptation, le stress et la détresse psychologique ou bien comment on partage son écran avec Meet, Zoom et Teams?

C’est ici que je me demande si vous m’entendez bien?

C’est ici que vous me dites: t'es sur mute.

Ça m’apprendra à choisir un sujet si épuisant et si épuisé.

* * *

Paradoxalement, je pense plutôt que c’est avant mars 2020 que nous étions sur mute et avions ainsi cesser de percevoir l’emprise totale de cette folle course à la performance sur nos vies.

Comme si le grand silence du printemps 2020 nous avait finalement permis d’entendre un murmure - un signal faible, comme dirait la grande spécialiste du sujet, l’entrepreneure et la conférencière Estelle Métayer - un signal faible qu’il est maintenant devenu de plus en plus difficile d’ignorer.

Si vous êtes chef d’entreprise, sachez que vos collègues entendent aussi ce murmure. Qu’ils s'interrogent plus que jamais sur le sens du travail, qu’ils remettent leurs priorités en question et que leur allégeance à votre organisation n’a jamais été potentiellement si fragile.

Ne voyons pas ici une menace, mais plutôt une occasion de reprendre contact avec l’autre, à distance comme en présentiel, de manière moins machinale, plus généreuse, et de réaliser que c’est dans la précarité même de ce lien que se trouve sa grande valeur.

“Je me mets sur mute pour mieux vous entendre” aurait été un bien meilleur titre.


À propos de l'auteur
Marc Dutil
Marc Dutil
Fondateur et président du conseil
Marc Dutil est le fondateur et président du Conseil d'administration de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, mais aussi président et chef de la direction du Groupe Canam. En 2013, il reçoit le titre d’Entrepreneur de l’année EY pour le Québec et est nommé membre de l’Ordre du Canada pour ses implications communautaires et entrepreneuriales. M. Dutil est un entrepreneur visionnaire qui a accompagné plusieurs organismes communautaires au chapitre de la gouvernance et du financement. Il est l’auteur de l’essai Nos faux combats, publié en 2021 qui illustre, avec originalité et humilité, sa pensée nuancée et précise de la société.
Partager cet article avec votre équipe
Copié