Des mesures pour nos entreprises - Les ministres s’adressent aux PME

Copié
Making a budget tracking finances

Certaines mesures sont liées à la pandémie, d’autres pas. Dans tous les cas, elles ont pour but d’aider les entrepreneurs québécois à prospérer. Les deux gouvernements ont récemment déposé leur budget respectif afin de se donner une vision d'après-pandémie.

Nous vous proposons un résumé de quelques mesures qui ont été présentées par la ministre du Développement économique et des Langues officielles, l’Honorable Mélanie Joly et par le ministre des Finances du Québec, Éric Girard lors de deux webinaires organisés par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Un budget fédéral avec des mesures qui touchent les entreprises d’ici ?

Dans les discussions, la ministre a bien sûr abordé les effets de la pandémie, mais aussi sa vision à plus long terme. Le 19 avril dernier, le gouvernement présentait son budget 2021 : « Une relance axée sur les emplois, la croissance et la résilience ». Il y aura des annonces plus ciblées à venir pour certains secteurs d’activités, mais pour le moment voici un portrait des programmes évoqués qui sont à votre disposition.

Il faut garder en tête que l’aide liée à la Covid-19 vient avec une limite; plus les gens seront vaccinés et plus elle diminuera.

La Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

La SSUC est prolongée jusqu’au 25 septembre 2021. Vous pouvez utiliser ces sommes pour financer une partie des salaires de vos employés actuels et à venir. Le taux sera réduit à compter du 4 juillet 2021 afin de l’éliminer progressivement.

La Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL)

Cette subvention bénéficie de la même prolongation que la SSUC. Vous pouvez l’utiliser lorsque votre entreprise a subi une baisse de revenu durant la pandémie. Cette aide vient compenser une partie des frais de loyer commerciaux ou des dépenses immobilières.

Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC)

Le nouveau budget prévoit une augmentation du prêt aux PME. Désormais, vous avez accès à 60 000$ avec une possibilité de pardon de 20 000$. Sachez que la date limite pour faire une demande a été fixée au 30 juin 2021. Il vous suffit de contacter votre agence de développement économique afin d’obtenir plus de détails. Au besoin, les banques pourront aussi faire des prêts de 4% sur 10 ans.
-

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE
Recevez des nouvelles sur l’entrepreneuriat, la croissance, la rentabilité et les défis d’affaires

-

Des enjeux pour nos PME - Rencontre avec Éric Girard

Du côté provincial, le ministre Girard a divisé son budget « Un Québec résilient et confiant » en quatre grandes priorités:

  • Vaincre la pandémie - S’assurer de la sécurité sanitaire
  • Redémarrer l’économie - Retour au plein emploi
  • Combler l’écart de production
  • Rétablir l’équilibre budgétaire

Il existe plusieurs programmes récurrents pour les entrepreneurs, mais nous avons rassemblé ceux liés à la pandémie. Il faut savoir que le gouvernement agit aussi au niveau fiscal en réduisant le taux d’imposition des PME, en bonifiant temporairement le crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation (C3i) en plus de prolonger le crédit de cotisation des employeurs au Fonds des services de santé.

Le Programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE)

Ces mesures d’aide relèvent d’Investissement Québec. Le PAUPME est un prêt allant jusqu’à 50 000$ offert aux PME afin de combler le manque de liquidités. Le PACTE s’adresse aux prêts qui sont au-delà de 50 000$ et comprend un volet pour le secteur du tourisme.

Le budget 2021-2022 propose des investissements additionnels de 150 millions de dollars sur deux ans pour maintenir les deux programmes.

Le volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) - inclus dans le PAUPME et le PACTE

Ce volet vise à aider les entreprises qui ont dû fermer en raison des directives de la santé publique. L’AERAM se déploie sous forme de prêts pardonnables à 80% pour un montant maximal de 15 000$ par mois. L’aide financière a été prolongée pour couvrir une période supplémentaire de deux mois après la reprise des activités de l’entreprise.

L’avis des entrepreneurs

On peut parfois avoir l’impression de se perdre au travers de cette multitude de programmes et subventions. Nous aimerions donc connaître votre avis. Selon vous, est-ce que les mesures d’aides sont suffisantes ? Êtes-vous satisfaits ?

Pour donner votre avis : https://forms.gle/4kXJFeYEZkKz...

Sources:

https://www.budget.gc.ca/2021/...

http://www.budget.finances.gou...



À propos de l'auteur
I Gxjlg EH
Membre de l'équipe de
l'École d'Entrepreneurship de Beauce
Notre mission est de créer une institution mythique, un espace où tout est réuni pour favoriser les échanges et l’entraide authentiques entre entrepreneurs et ainsi propulser la prospérité du Québec tout entier.
Partager cet article avec votre équipe
Copié