La vision, c’est maintenant que ça se passe

Copié
Photos étudiants emergence 2020 86

Je ne crois pas - ou plus précisément, je ne crois plus - que la projection vers un futur visionnaire, du genre un lac à l’épaule où chacun décrit l’entreprise dans 10 ans, mérite toute l’attention que nous lui attribuons.

C’est Gus Balbontin, ancien chef de la technologie chez Lonely Planet, qui m’aura le plus influencé à ce sujet avec l’histoire suivante:

«À l’époque, Lonely Planet, par sa marque, son réseau de collaborateurs et l’actualité de son produit, était le meneur incontesté du guide de voyage. Internet était donc un véhicule extraordinaire pour - évidemment - vendre plus de livres.

Il y avait pourtant ce petit site Web sans esthétique, plein de fautes d'orthographes et à la fonctionnalité imprévisible qui visait notre clientèle. Quelle farce ! Voyons-donc si l’inconnu Tripadvisor.com pourrait un jour détrôner Lonely Planet.

C’est pourtant ce qui est arrivé, car Lonely Planet a été vendu pour 80 M$ en 2013 alors qu’à l’époque Tripadvisor valait presque 100 fois plus. Pas mal pour un petit site Web insignifiant.»

M. Balbontin, ajoute en conclusion:

«Nous connaissions l’Internet, nous connaissions Tripadvisor, nous connaissions la clientèle mais notre stratégie était tellement bétonnée et balisée que nous avons oublié qu’il fallait forcément quitter notre zone de confort pour survivre.»

Bref, nul besoin de boules de cristal pour planifier une stratégie future. Il faut plutôt être en mesure de casser le béton et de lever l’ancre lorsque le “ici et maintenant” nous propose un sentier prometteur quoiqu’il soit initialement déroutant, rudimentaire et inachevé.

Le futur, c’est le résultat du geste que nous poserons aujourd’hui.

À propos de l'auteur
Marc Dutil
Marc Dutil
Fondateur et président du conseil
Marc Dutil est le fondateur et président du Conseil d'administration de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, mais aussi président et chef de la direction du Groupe Canam. En 2013, il reçoit le titre d’Entrepreneur de l’année EY pour le Québec et est nommé membre de l’Ordre du Canada pour ses implications communautaires et entrepreneuriales. M. Dutil est un entrepreneur visionnaire qui a accompagné plusieurs organismes communautaires au chapitre de la gouvernance et du financement. Il est l’auteur de l’essai Nos faux combats, publié en 2021 qui illustre, avec originalité et humilité, sa pensée nuancée et précise de la société.
Partager cet article avec votre équipe
Copié