Le positionnement, un facteur de succès, avec Martin Thibault

Copié
Martin Thibault

Dans le cadre du 10e anniversaire de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, nous avons lancé le magazine Être d'avenir. Ce texte en est un extrait.

Un positionnement clair, aligné sur une vision d’avenir ambitieuse, est une autre clé dans une culture d’innovation. Martin Thibault, d’Absolunet, l’a découvert à partir de janvier 2010, lorsque lui et son équipe de direction ont fait le choix de réinventer l’entreprise. Ils ont ainsi délaissé les services Web pour se consacrer à l’e-commerce.

« C’est difficile d’innover quand tu avances sur un chemin un peu flou et qu’il n’y a pas d’objectif ultime, remarque-t-il. Dans notre nouveau champ de compétence, nous prétendons être les meilleurs et voulons l’être. Nous devons donc constamment innover dans ce champ-là. »

Aujourd’hui, avec 250 employés, Absolunet a du muscle pour rester au-devant de la parade, ce qui implique d’accorder du temps à l’innovation. Les employés ne peuvent pas consacrer tout leur temps aux heures facturables. Il faut prévoir du temps pour les essais et les recherches qui visent à donner vie aux idées. Le plus souvent, ces dernières ne viennent pas des gens qui créent la technologie, mais de ceux qui l’utilisent ou la vendent.

« Nos vendeurs pensent à des idées avec les clients et nous reviennent en disant : “Make it happen!” », remarque M. Thibault, pour qui l’innovation est une responsabilité partagée entre tous les membres de l’équipe.

À la fin, bâtir une culture d’innovation passe aussi par la capacité de donner des défis stimulants à ses équipes. Il faut leur donner les moyens de les relever et leur laisser la possibilité d’explorer, de faire fausse route parfois, mais sans jamais abandonner. Une idée peut être laissée de côté sur la route, mais pas l’objectif.

À propos de l'auteur
Laurie Bélanger
Partager cet article avec votre équipe
Copié