La santé mentale, à retenir du passage de Martin Enault

Copié
Martin Enault temp 1

La santé mentale occupe désormais une place accrue dans l’espace public depuis les dernières années. Une plus grande sensibilisation et un dialogue s'ouvrent tranquillement sur le sujet. Dans une étude réalisée par Santé Canada, «70 % ont affirmé que leur santé mentale était un peu moins bonne ou bien moins bonne maintenant par rapport à avant le début de la pandémie, en mars 2020.»  Comment en faire plus et être conscient de l’importance de parler de cette problématique?

Lors de son passage avec la cohorte Élite C18, Martin Enault aborde cette thématique avec humilité et transparence. Il partage son expérience et son vécu afin d’amener la discussion à un autre niveau avec les entrepreneurs-athlètes.

Découvrez ce qu’ils retiennent de leur rencontre avec cet entrepreneur inspirant.

1. Être un modèle pour son équipe commence avec prendre soin de soi

    Au quotidien, l’équipe voit l’entrepreneur comme un exemple. Être le modèle devient donc une responsabilité. Prendre soin de votre équipe implique que vous devez aussi prendre soin de vous-même.

    2. Ne pas hésiter à demander de l’aide

      Lorsque vous avez un besoin technologique, vous consultez une firme spécialisée dans le domaine. Lorsque vous avez besoin de main-d'œuvre, vous cherchez l’expertise d’une entreprise de ressources humaines. Alors, pourquoi ne pas faire la même chose avec la santé mentale?

      Conseil du coach EEB

      «Vous êtes entrepreneurs, vous n’êtes pas des psychologues. Par contre, vous êtes les meilleurs pour voir les changements et ensuite passer le relais aux professionnels qui ont des ressources.»

      - Lucie Dumas, coach à l'EEB

      3. Penser au poids des mots

        Parler de santé mentale, faire tomber les tabous à ce sujet et identifier les signes avant-coureurs demandent aussi d’être conscient des mots que nous utilisons avec les autres. Ils ont une influence considérable sur la perception de ceux qui les reçoivent.

        4. Ne pas se rendre indispensable

          Comme entrepreneur, il faut accepter de déléguer et de ne pas être essentiel aux opérations afin de réduire la charge mentale reliée à ses responsabilités. Bien s’entourer et responsabiliser ses équipes deviennent alors des incontournables.

          Envie de vivre l'EEB, de rencontrer un entrepreneur de haut niveau et de rejoindre une cohorte d'entrepreneurs pendant 24h? Découvrez nos prochaines disponibilités:

          Immersion avec...
          EEB AOUT 2021 FILTRE 15
          À propos de l'auteur
          I Gxjlg EH
          Membre de l'équipe de
          l'École d'Entrepreneurship de Beauce
          Notre mission est de créer une institution mythique, un espace où tout est réuni pour favoriser les échanges et l’entraide authentiques entre entrepreneurs et ainsi propulser la prospérité du Québec tout entier.
          Partager cet article avec votre équipe
          Copié