Savoir s’entourer avec David Côté

Copié
David Côté

Entrepreneurs, maîtrisez-vous bien l’art de vous entourer? Mettre les bonnes personnes aux bons endroits pour créer une équipe solide, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Encore faut-il bien se connaître.

Nous vous présentons le portrait d’un entrepreneur-athlète diplômé de la cohorte G10 du Programme Émergence qui a su gravir les échelons et faire sa place sans perdre de vue sa vision d’entrepreneur. David Côté, PDG d’Environnement Sanivac, a une histoire entrepreneuriale bien à lui. Lors de son passage à l’École, le compte à rebours était commencé. Il disposait de 12 mois pour reprendre l’entreprise. Alors, comment faire pour passer d’employé à président?


D’employé à releveur

Diplômé en production laitière, David a toujours eu le désir de posséder une entreprise, mais il ne savait pas où se diriger. Ses recherches d’emplois l’ont surprenamment mené chez Environnement Sanivac, une entreprise qui se spécialise dans les services de récupération, de nettoyage et de traitement des eaux contaminées.

L’art de s’entourer n’est pas donné à tout le monde. Pourtant, il est crucial de le maîtriser pour progresser. David a clairement appris cette leçon quand est venu le temps de faire son ascension dans l’entreprise. Lorsqu’un nouvel actionnaire s’est joint à l’équipe de direction, ce dernier a pris David sous son aile jusqu’à lui vendre une partie de ses actions. «Il a été mon levier, il m’a aidé à monter dans l’entreprise.» En 2018, ce même mentor lui a suggéré de venir à l’EEB.

Un heureux hasard

Croyez-vous au hasard? Pensez-vous que les gens qui se dressent sur votre route sont là pour une raison? « Durant le rachat, j’avais besoin d’aide au niveau comptable. J’ai discuté avec Éric-Michel Hallé, le coach accompagnateur de notre cohorte à l’EEB. Il m’a mis en contact avec un ancien diplômé de l’École. Tout de suite, lorsqu’on a discuté au téléphone, ça a cliqué. » Ils ont travaillé ensemble pour la passation de l’entreprise. Une confiance s’est développée et désormais, ils sont associés.

Qui aurait cru qu’un concours de circonstances les mènerait là où ils sont aujourd’hui? « On est complémentaires, avec la même façon de voir les choses, mais aussi le même langage après être tous les deux passés par l’École. On est une belle équipe avec les autres actionnaires. On a tous nos forces. J’aime l’esprit d’équipe et ça permet de déléguer; de passer la puck. On peut compter les uns sur les autres si jamais ça ne va pas. »

David a participé au Défi Réseau 100, un événement tenu dans le cadre du Programme Émergence. L’objectif est de rassembler des entrepreneurs qui ont besoin d’aide et d’autres entrepreneurs, qui eux, sont là comme mentors pour donner au suivant, bénévolement. Il voulait mettre sur pied un comité consultatif pour son entreprise. « J’avais de la difficulté à dire que l’entreprise était à moi, que j’étais au volant. Le comité m’a énormément aidé à prendre ma place. »

Les gens sur son passage lui ont donné sa chance. Ils ont cru en lui et ils l'ont mis en lien avec d'autres. Comme quoi la générosité et le soutien font toute la différence dans une aventure entrepreneuriale.

David Côté - Sanivac


Transitionner avec finesse

« Ça peut être difficile de passer du plancher avec les collègues pour finalement devenir leur boss. Tu ne peux pas faire la transition d’un coup sec, ça se prépare. C’est important que le cédeur laisse la place au releveur. Il faut mettre la main à la pâte si on veut que ça se fasse bien. » Au même moment où David prenait les rennes, la pandémie est arrivée. « On s’est questionné sur notre capacité à traverser la tempête.»

Avec une cinquantaine d’employés dans chacune de ses succursales, David a su s’entourer de gens pour mieux se connaître. Il est en train de donner ses couleurs à son entreprise, de se l’approprier. «Je veux vraiment amener l’entreprise ailleurs, mais aussi stabiliser nos fondations.» Ils sont à revoir leurs priorités, assurer les opérations et identifier ce qu’ils aiment faire. «L’objectif est de développer de nouveaux marchés dans le but de doubler l’entreprise. On est en mode préparation. Grâce à l’École, j’ai réalisé qu’il y a toujours une solution quelque part. Ça m’a donné ce qui me manquait pour être solide. J’ai sauvé entre 5 et 10 ans d’erreurs, mais surtout je l’ai gagné en apprentissage.»

Autour de lui gravitent des personnes de confiance qui lui permettent d’oser et de se dépasser. Ses employés sont probablement ses plus grands ambassadeurs, parce qu’ils ont envie d’être là et parce qu’ils se sentent bien. « J’implique mes employés, je les intègre même dans nos publicités. Je vois qu’ils sont fiers et ça nous a permis d’avoir une notoriété et de bâtir notre image. J’aime l’esprit qu’on a développé. On est capable d’avoir du fun et du respect en travaillant. »

À propos de l'auteur
I Gxjlg EH
Membre de l'équipe de
l'École d'Entrepreneurship de Beauce
Notre mission est de créer une institution mythique, un espace où tout est réuni pour favoriser les échanges et l’entraide authentiques entre entrepreneurs et ainsi propulser la prospérité du Québec tout entier.
Partager cet article avec votre équipe
Copié