Un jeu de patience et de conviction, avec Isabèle Chevalier

Copié
Isabèle Chevalier Temp

Dans le cadre du 10e anniversaire de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, nous avons lancé le magazine Être d'avenir. Ce texte en est un extrait.

Les entreprises qui placent l’innovation au cœur de leur modèle d’affaires avancent souvent avec le petit « i » et le grand « I ». Chez Bio-K+, entreprise lavalloise spécialisée dans les probiotiques, le premier représente l’amélioration continue dans les différentes sphères d’activités de l’organisation.

« Cette mobilisation envers l’amélioration continue fait en sorte que nos produits et notre organisation sont performants », explique la présidente,
Isabèle Chevalier.

Parallèlement, Bio-K+ investit beaucoup d’efforts dans la recherche pour atteindre l’innovation avec un grand « I », soit une découverte ou une façon de faire qui change les paradigmes et qui permet de propulser l’entreprise vers de nouveaux marchés ou de nouveaux sommets.

« On cherche des game changers : des applications nouvelles qui amènent des solutions de santé à un problème existant, précise Mme Chevalier. Par exemple, après des années de recherches, nous avons démontré scientifiquement l’efficacité de notre produit et obtenu des allégations spécifiques pour contrer les symptômes du syndrome du côlon irritable. L’innovation avec un grand “I”, c’est un choix stratégique. Bien que nos risques soient calculés, ces choix demandent patience, investissement et confiance, sans garantie de succès », observe la dirigeante.

Elle poursuit, avec son équipe, l’objectif d’améliorer la santé et la qualité de vie des gens en restant bien concentrée sur le développement de l’expertise de Bio-K+ dans les probiotiques.

À propos de l'auteur
Laurie Bélanger
Partager cet article avec votre équipe
Copié