Nouvelles

Retour

École d'entrepreneurship de Beauce : six autres coachs s'ajoutent, dont Jean Coutu et Charles Sirois

10 juil. 2010

«Nous sommes fiers de l'arrivée de six entraîneurs expérimentés dans les rangs de l'EEB. Avec eux, notre équipe d'athlètes sera assurément entre de bonnes mains», dit Marc Dutil, président du Groupe Canam et président fondateur de l'EEB.

Jean Coutu du Groupe Jean Coutu, Jean Gattuso de A. Lassonde inc., Claude Robert du Groupe Robert, Pierre Shoiry de GENIVAR, Charles Sirois et François-Charles Sirois de Télésystème ltée mettront leur expérience à profit auprès des 25 entrepreneurs-athlètes qui seront sélectionnés pour composer la première cohorte de l'école dont la formation s'étalera sur une période de deux ans, et ce, à partir du 22 septembre.

  

Jean Coutu, des pharmacies du même nom, et Charles Sirois, de Télésystème, sont au nombre des entrepreneurs-entraîneurs qui aideront à former la relève à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

 

Présidents du conseil d'administration ou présidents et chefs de direction, ces dirigeants issus du milieu des affaires se joignent à une équipe déjà composée d'une trentaine d'entrepreneurs dont font partie, entre autres, Aldo Bensadoun du Groupe Aldo, André Bérard, anciennement de la Banque Nationale, Charles Dutil de Manac, Alain Duval et France Marcotte du Groupe Victor, Michel Gendreau de Garaga, Marcel Dutil de Groupe Canam, Jean-Marc Léger de Léger Marketing, Alain Lemaire de Cascades, Jacques Martel de Matiss, Placide Poulin de Camada, Guy Savard de Lynch, Pierre Thabet de Boa-Franc et Marcel Thuot de Techno Diesel.

«Au fil des années, plusieurs entraîneurs s'ajouteront, continue Marc Dutil. Avant que nous annoncions quelqu'un, nous procédons à des entrevues, orientons sa participation dans le programme et signons une entente clarifiant les termes de celle-ci.»

Jusqu'ici, d'une part le réseau de contacts fait son oeuvre, mais de l'autre, le projet stimule et a vraiment un effet d'entraînement. «De plus en plus de gens s'approchent de l'EEB pour offrir de l'aide», affirme le président fondateur.

 

Enthousiastes et motivés
Sans faire de cas par cas, M. Dutil estime que la motivation qui anime chaque entrepreneur-entraîneur est vraiment personnelle. «Mais le tronc commun, me semble-t-il, est de redonner à la société et de recharger son niveau d'énergie grâce au contact privilégié avec de jeunes entrepreneurs.» Aux nombreuses motivations des chefs d'entreprise de la Beauce, il faut ajouter tout particulièrement la «fierté».

L'EEB repose sur l'expertise de ces chefs d'entreprise de haut niveau. «Sans ces gens de renom, l'EEB n'existerait pas, dit Marc Dutil. Leur apport est central et inestimable. Il faut savoir qu'un participant, celle ou celui que nous appelons un entrepreneur-athlète, aura à l'École d'entrepreneurship de Beauce des contacts directs et de longue durée avec au moins 25 à 30 de ces entraîneurs au cours de ses 15 sessions passées chez nous.»

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média