Nouvelles

Retour

« On manque de confiance et d’ambition au Québec »

30 nov. 2011

Qu’est-ce que vous trouvez de bon dans la nouvelle stratégie québécoise sur l’entrepreneuriat ?

La stratégie gouvernementale a un fil conducteur qui est évident et qui la rend cohérente. La stratégie est inclusive et va chercher la collaboration de nombreux partenaires. Le titre de la stratégie «Foncez, tout le Québec vous admire» est très évocateur parce qu’on manque de confiance et d’ambition au Québec.

Qu’est-ce qui manque à cette stratégie?

Pour rendre cette stratégie encore plus entrepreneuriale, il faudrait la bonifier en y incluant des mesures de performance comme, par exemple, des mesures de satisfaction des entrepreneurs. La stratégie fixe actuellement des objectifs quantitatifs, mais il faut aussi des objectifs qualitatifs de satisfaction comme, par exemple, que les entrepreneurs soient satisfaits à 85% et plus.

Quelle serait votre solution pour relancer l’entrepreneuriat au Québec ?

Il faut donner de la reconnaissance aux entrepreneurs. D’ailleurs, le premier axe de la politique, intitulé Valoriser, porte là-dessus. C’est un axe qu’on a toujours négligé dans le passé. On devrait voir les choses bouger en janvier avec le début de la version française de l’émission de télé Dragon’s Den et la téléréalité La franchise à la fin de laquelle le gagnant recevra une franchise d’un resto St-Hubert Express.

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média