Nouvelles

Retour

La Bourse des denrées prend son envol et aide les démunis

27 août 2013

Avoir une application Web pour gérer les dons de denrées périssables rapidement et efficacement, tout en les envoyant aux quatre coins du Québec, cela avait été pensé par les Moissons alimentaires depuis déjà deux ans. Faute de moyens et avec le nombre de demandes d’aide qui augmente sans cesse, cette idée, aussi bonne soit-elle, était toujours repoussée.

«C’est une idée folle qui est née lors d’une soirée de réseautage. […] C’est très novateur et ça ne se voit nul par ailleurs», explique Nicole Jacques, la directrice générale de Moisson Beauce.

Le leader du projet et membre de la deuxième cohorte de l’EEB, Francis Pelletier, a su mobiliser ses camarades de classe afin de réaliser la Bourse des denrées. Ils ont géré le projet de A à Z avant de le léguer au réseau des Banques alimentaires du Québec.

Le financement du projet a été réalisé entièrement, 100 000 $, par les étudiants de la deuxième cohorte de l’EEB qui ont sollicité leurs relations d’affaires et leurs entreprises respectives en plus de superviser le projet pendant sa réalisation qui a duré un an.

«On ne voulait pas leur (le réseau des Banques alimentaires du Québec) léguer un éléphant blanc. À mon avis, on a plus que planté une graine, on a planté un arbre qui va continuer à prendre de l’expansion», se réjouit Francis Pelletier.

Déjà des résultats

La plateforme électronique, réalisée par l’entreprise Vortex Solution, est déjà testée depuis le début du mois d’août par les cinq Moissons de la région de Montréal. Après les formations en septembre, celle-ci sera étendue à l’ensemble du réseau des Banques alimentaires du Québec dès le début du mois d’octobre.

«Cet outil fera une énorme différence pour les Moissons rurales», souligne Mme Jacques.

Comme l’explique la directrice générale de l’organisme, les différentes banques alimentaires situées en dehors des grands centres, comme Montréal et Québec, n’étaient pas au courant assez rapidement si des entreprises faisaient des dons de denrées périssables. Ce projet humanitaire numérique permettra l’acheminement des dons en temps réel à travers le Québec alors que 6 M$ de denrées sont jetées chaque année.

Maintenant, toutes les Moissons peuvent aller signifier, en ligne, leur intérêt pour les produits disponibles.

Déjà, partout au Canada, des banques alimentaires aimeraient se doter de cette plateforme.

Nicole Jacques de Moisson Beauce a tenu à remettre une plaque commémorative à Francis Pelletier pour avoir été le leader du projet la Bourse des denrées qui permettra d’acheminer les dons d’aliments périssables en temps réel à travers le Québec.

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média