Nouvelles

Retour

Ne bradez pas vos valeurs !

8 févr. 2014

Vous n’avez pas de valeurs? Ce n’est pas irréparable. Une industrie des valeurs est là pour vous aider. Individus ou entreprises, des conseillers n’attendent que votre appel: conseils en communication, en management stratégique, spécialistes en ressources humaines, coachs de vie… Ils vous aideront à identifier vos valeurs, et même à les hiérarchiser.

L’innovation est-elle une valeur d’entreprise? L’esprit d’équipe? La satisfaction du client? La tolérance, l’ardeur au travail, l’honnêteté sont-elles des valeurs personnelles? On appelle parfois valeur ce qu’on devrait qualifier d’aspirations, d’ambitions existentielles: liberté, réalisation de soi, bonheur sont de ces « valeurs » aspirationnelles. D’autres valeurs tiennent davantage du guide moral de conduite : franchise, honnêteté, transparence sont de ce type. Qu’il s’agisse d’un individu ou d’une entreprise, elles traduisent des exigences de comportement plus que des désirs d’accomplissement. 

Même en se limitant à ces valeurs-exigences, on n’est pas sortis du vague.

Pour prendre un exemple: qu’est-ce que ça veut dire, au juste, la transparence? Dire tout, tout le temps? Bien sûr que non! Alors quoi? Plus vraisemblablement, ça signifie « dire pas mal de choses, pas mal de temps, et ne pas induire les autres en erreur ». Ainsi, la transparence devient un concept à géométrie variable. Comme toute soi-disant valeur, elle est élastique.

Quelle est l’élasticité de vos valeurs? S’arrêtent-elles au respect de la loi? Sont-elles mises en veilleuse lorsqu’elles entraînent un coût pour l’entreprise? Ou pour ses dirigeants? Ou pour vous? Ou bien, comme on peut déduire de certains témoignages devant la Commission Charbonneau, vos valeurs changent-elles lorsque la survie de l’entreprise en dépend? Acceptent-elles un comportement lorsque « c’est comme ça, tout le monde le fait »? Tolèrent-elles que vous trichiez si votre concurrent triche? 

Bref, vos valeurs sont-elles négociables selon les circonstances?
Êtes-vous un négociant en valeurs?

À des degrés divers, nous le sommes tous. Nos valeurs, nos exigences avec nous-mêmes s’ajustent aux circonstances.  Dire le contraire serait manquer de lucidité – ou d’honnêteté. À vrai dire, bien peu d’exigences morales sont vécues comme un absolu. Même une valeur de base comme le respect de la vie humaine est relativisée: légitime défense, obéissance aux ordres, dignité de fin de vie sont autant d’éléments qui permettent de négocier avec une valeur qu’on croirait absolue au premier abord.   

Tous, pourtant, nous devons nous fixer des limites infranchissables; des exigences non négociables. Des comportements qui susciteront notre indignation. Des comportements incontournables même s’ils entraînent un coût. Même s’ils mettent en péril la survie de l’entreprise, ou notre propre intégrité financière. Faire ce qu’il faut, ou, comme disent les anglophones, Doing what’s right. Pas de collusion, ça veut dire jamais de collusion, peu importent les circonstances; ne pas vendre de nourriture avariée, ça veut dire ne jamais sciemment vendre de nourriture avariée, et toujours se donner les moyens de prévenir de telles ventes – peu importent les circonstances.

Quand on n’a plus de telles limites non négociables; quand on a perdu sa capacité de s’indigner de comportements qui franchissent ces limites, on entre dans une dérive qui, tôt ou tard, finit par nous perdre.  C’est vrai des individus; c’est vrai des entreprises; c’est vrai d’une société.

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média