Nouvelles

Retour

Le camp d'été CEED de l'EEB, un succès qui grandit !

14 août 2015

Ceed -ski -2015

À sa troisième année d’existence, le CEED, un camp d’été créé par l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) pour stimuler la fibre entrepreneuriale des jeunes a accueilli 79 ados de 15 ans et plus  provenant de toutes les régions du Québec. L’engouement des jeunes et des municipalités ainsi que le bouche-à-oreille ont fait que cette édition 2015 s’est étalée sur 3 semaines – 1 semaine CEED 2, pour ceux qui avaient déjà fait le CEED 1, et 2 semaines de CEED 1. À titre comparatif, l’été 2014 s’était déroulée sur 2 semaines seulement.

Au-delà de ces chiffres, il y a des jeunes intéressés et intéressants, qui repartent avec une meilleure connaissance d’eux-mêmes, plus de confiance et une meilleure vision de leur avenir. C’est ce qui compte pour Eric-Michel Hallé, responsable et coach CEED :

« Ce qui me fait le plus plaisir et qui me donne envie de me lever le matin, c’est que tous ces jeunes, peu importe leur personnalité et leurs talents, se rendent compte qu’ils ont quelque chose d’unique et de beau à apporter à leur communauté. Les jeunes qui fréquentent le Camp CEED ne deviendront pas tous des entrepreneurs, mais ils seront assurément tous de meilleures personnes. Ils le disent eux-mêmes. Je sais que le Camp CEED a un impact positif sur eux. Des apprentissages dont ils se serviront tout au long de leur cheminement professionnel et personnel. L’EEB, ça change des vies. Et ça, quand tu as 15, 16 ou 17 ans, c’est encore plus précieux. »

 

CEED 1 et CEED 2, c’est quoi la différence ? 

Mentionnons que, des jeunes qui s’inscrivent au Camp d’été CEED, seulement 50% proviennent de familles d’entrepreneurs. Et, quand on dit « famille », il peut s’agir d’un oncle ou une tante, pas seulement des parents. De plus, le « E to E », ou le transfert d’expériences d’une génération d’entrepreneurs à l’autre, demeure la base de l’approche unique préconisée dans tous les programmes EEB.

 

CEED 1 - Découverte de soi – Compréhension de l’Autre - Mise en application du leadership

Grâce à un test de personnalité précis et élaboré ainsi qu’à son appropriation par des rencontres, des mises en pratique et des situations déstabilisantes, les entrepreneurs en devenir apprennent à mieux se connaître et se comprendre. Ils découvrent que tous les types de personnalité sont précieux pour une entreprise ou un groupe, que chacun a des forces et des faiblesses avec lesquels il faut composer et dont un bon leader tire partie. Ils expérimentent des façons de mieux travailler en équipe. Ils sortent de leur zone de confort et se rendent compte qu’ils peuvent avoir confiance en eux, qu’ils ont plus de force et de ressources qu’ils ne croyaient.

 

CEED 2 – Approfondissement de la Conquête de soi – Du Vécu en Business

Les entrepreneurs en devenir explorent plus concrètement la vie en entreprise. Visite d’une usine mature, à la fine pointe de la technologie. Participation active à un start-up, autant dans l’élaboration du projet que dans sa réalisation. Des thèmes de 24h avec les entrepreneurs-entraîneurs tels que compter, convaincre, choisir. Approfondissement du test de personnalité « Je peux être entrepreneur même si je ne suis pas comme mon père » - Une jeune relève du CEED 2

 

Des témoignages de jeunes qui donnent envie de faire une Édition 2016

Marie-Laure Bouchard, CEED 1
« Je ne crois pas qu'un moment a été plus fort que les autres, car c’est toute la semaine qui en a été un. De la personne que j'étais avant le camp à celle que je suis après 5 jours à l’EEB, j'ai beaucoup évolué et changé. J'ai compris l'importance de savoir se connaître. Que ce soit lors des repas sans cellulaire, les conférences des entrepreneurs-entraîneurs, des moments de temps libres, des activités EEB, tout fut inoubliable ! Et je dis bien INOUBLIABLE. »

 

Hugo Latourelle-Vigeant, CEED 1
« Ma façon de penser a complètement changé ! Je repars plus mature, plus apte à communiquer, avec une meilleure connaissance de moi et tellement plus confiant. Je m'accepte maintenant comme je suis et ma créativité s'est beaucoup développée. J'ai vécu une magnifique expérience que je recommanderai à toutes mes connaissances. Je suis très heureux et chanceux d'avoir pu y participer et j'ai très hâte à l'année prochaine! Merci encore! »

  

Coralie Bergeron, CEED 2
« J'ai adoré mon expérience ! Encore une fois!!! Nous avons établi un sentiment d'appartenance, comme une vraie famille. Personne n'était mis à l'écart et, lorsqu'un défi s'imposait, on le relevait en équipe!

J'ai gagné de la confiance en moi, je suis sortie de ma zone de confort et je suis davantage convaincue qu'être entrepreneure est ce que je veux faire en guise de métier. Je ressors du CEED avec la tête pleine d'idées et de conseils. 

Nadia Bourgeois  a été mon entrepreneure-entraîneure préférée ! Elle a été pour moi un modèle féminin de l'entrepreneuriat et ses conseils me seront toujours très précieux. Voici une phrase d’elle que je retiendrai toujours: "La meilleure improvisation est la mieux préparée. " »

 

Eric-Michel Hallé avait d’ailleurs une histoire inspirante à propos de Coralie :

«  Coralie Bergeron est récipiendaire des bourses que la Ville de Québec a remises à quelque 20 jeunes de son territoire ayant soumis leur candidature, ceux-ci ont la chance de participer aux CEED 1 et CEED 2. Cette jeune fille dynamique et pleine de talents avait déjà lancé sa petite entreprise, Les Pâtisseries de Chocoralie, quand elle a fait le CEED 1, l’an passé. Elle a écrit une lettre de remerciement à Frédéric Proulx (DIG), finissant Élite et entrepreneur-entraîneur du CEED 2014. Celui-ci, touché par son geste, séduit par ses réalisations, l’a engagée pour confectionner son gâteau de noces ! Quand on parle de communauté EEB, de donner au suivant, c’est ce qui nous touche et pourquoi on est si fier de notre École. »

 

Olivier Breton, CEED 2
Il y a aussi Olivier Breton, un jeune de St-Bruno-de-Montarville, qui, après sa participation au CEED 1, en 2014, nous est revenu cette année en force au CEED 2 avec la collection de vêtements qu’il avait lancée entretemps. Wow ! Nous vous invitons à découvrir sa marque Old Ct Clothing en visitant sa fanpage.

  

Redonner au suivant. Parce qu’un geste positif en entraîne un autre.

Tellement de belles histoires ! Nous pourrions vous en raconter encore et encore. Des jeunes qui sont sortis de leur coquille. Qui ont appris à s’aimer plus. À se trouver beaux et bons. À faire des choses dont ils ne se pensaient pas capables. Ce ne sont pas les ados qui sont chanceux de venir à l’EEB, c’est nous qui sommes chanceux de les accueillir et de participer à leur envol.

Mot de la fin à Normand Lessard, DG de la Commission Scolaire Beauce-Etchemin, qui a assisté à un des ateliers:

« J’ai été à même de constater que nous comptons sur une relève entrepreneuriale extraordinaire qui marquera le Québec de demain. Je félicite l’EEB de cette belle initiative et ouverture envers notre jeunesse avec le camp d’été CEED, car l’éducation est le meilleur investissement que l’on puisse faire dans le développement d’une personne ».

Vous aimeriez présenter le Camp CEED à votre municipalité,
votre commission scolaire ou un autre organisme?
Vous désirez réserver une place pour votre ado à l’été 2016?


Contactez Marie-Claude Therrien,
au mc.therrien@eebeauce.com
418 228-5558 poste 313

Partenaires Or

Partenaires Argent

Partenaires Bronze

exquis-bronze.png
Spektrum média